Troisième cycle en école ou en université : le match!

Lorsque l'on souhaite intégrer une formation de type troisième cycle, il est difficile de choisir entre l'école et l'université. Il faut donc peser le pour et le contre et choisir selon ce qui vous correspond le mieux. Diplomeo vous aide à choisir le cursus qu'il vous faut !

Qualité du cursus

Avant tout, il convient de préciser qu'il n'y pas de lien entre le coût d'une scolarité et la qualité de l'enseignement. Il faut donc que vous vous assuriez de la qualité du troisième cycle de l'établissement dans lequel vous désirez postuler.

Sachez simplement que les universités et les écoles ne suivent pas tout à fait le même programme.

L'université est focalisée sur un enseignement théorique, même si elle tend à s'ouvrir aux entreprises pour rendre opérationnels ses étudiants par l'intermédiaire des licences pro ou des masters pro. Les diplômés de master sont dits plus ouverts, autonomes ayant une culture générale assez large.

Les écoles ont un cursus plus professionnel et sont davantage rattachées au monde de l'entreprise.

Conclusion : Ex-aequo entre écoles et universités.

Coût de scolarité

Si vous souhaitez entrer dans un master en faculté, vous aurez à payer environ 240 euros pour l'année, difficile de faire moins cher...

La note sera plus salée si vous êtes désireux d'intégrer un mastère spé ou une année dans les grandes écoles. Le coût est estimé entre 5000 et 15000 euros. Il varie en fonction de la réglementation et du mode de financement.

En ce qui concerne les écoles et les universités publiques (autonomes ou non), il s'agit de l'Etat qui définit le tarif des droits d'inscription. Chaque année, les prix sont redéfinit.

Conclusion : avantage pour les universités

Reconnaissance des entreprises

Les écoles ont des réseaux d'anciens qui leur permettent d'entretenir des relations proches avec les entreprises. En effet, grâce aux nombreux stages et à l'accent mis sur la pratique, les écoles sont chouchoutées par les recruteurs. Le réseau d'anciens élèves de l'école HEC compte par exemple plus de 40 000 anciens élèves.

Les écoles diposent aussi de l'ensemble des offres de stages et d'emplois que leur transmettent les entreprises. Les étudiants y ont facilement accès.

Les universités se sont ouvertes au monde de l'entreprise en établissant des licences professionnelles ainsi que des masters professionnels. Des stages sont désormais obligatoires pour les étudiants afin qu'ils acquièrent de l'expérience professionnelle et opérationnelle en entreprise.

Les universités et les grandes écoles ont donc leurs diplômes reconnus dans le monde du travail. Il ne reste plus qu'à se lancer !

Conclusion : Ex-aequo entre écoles et universités.

Accès à l'emploi

Avantage : écoles. En effet, les écoles ont su tisser des liens avec les entreprises en réalisant des forums emplois, des séminaires, des travaux d'entreprises ou encore des partenariats de recherche appliqués. Ainsi, les étudiants peuvent accéder plus facilement aux stages et à l'emploi.

En outre, grâce aux nombreux stages effectués au cours de leur formation, les étudiants des grandes écoles ont une insertion professionnelle plus rapide et plus simple car ils ont accumulé une expérience forte par comparaison à leurs camarades des universités.

De plus, les écoles ont développé un réseau professionnel important, ce qui simplifie les rencontres des diplômés avec les recruteurs.

Retour en haut de page

En résumé

Match nul ! Entre l'université et les grandes écoles, il n’y a pas de meilleur choix en théorie. Il faut, cependant, vous renseignez sur la formation afin de ne pas faire d'erreur. Vous pouvez, toutefois, chercher votre formation sur Diplomeo et entrer en contact avec les responsables d'admission de la formation qui vous convient. Les responsables des programmes reviendront vers vous pour vous apporter l'information nécessaire.

Elodie Godefroy, article modifié le 06/05/2013 - Date de publication : 25/04/2012
Trouvez votre formation en fonction :